Les casques bleus, la force armée de l'ONU - Crédit photo: un.org

Si l’hypocrisie tuait, l’ONU ne serait plus

Dans une correspondance adressée à l’État camerounais le 31 décembre 2014, le chef du bureau de l’ONU pour l’Afrique centrale adressait ses félicitations à l’armée camerounaise pour sa bravoure dans la bataille qu’elle livre à Boko Haram depuis quelques temps déjà. Ici chez nous, on a bombé les poitrines, trop fiers pour voir que cette correspondance n’avait rien de sincère. Lire la suite de « Si l’hypocrisie tuait, l’ONU ne serait plus »

Idriss Deby Itno - Crédit photo: 45enord.ca

Idriss Deby : sauveur ou visionnaire ?

Il y a deux jours, on apprenait que le président tchadien Idriss Deby Itno allait envoyer un contingent de l’armée tchadienne en renfort à l’armée Camerounaise qui depuis un bon bout de temps, est aux prises avec les membres de la secte islamique Boko haram dans l’extrême-nord du pays. Les Camerounais, champions des polémiques, ont immédiatement déclaré que le Cameroun avait perdu, ou allait perdre la guerre contre les terroristes, et que c’est la raison pour laquelle le président Paul Biya a fait appel à son homologue tchadien. Mais à bien y refléchir, Idriss Déby est-il un sauveur ? Ou alors simplement un visionnaire ? Lire la suite de « Idriss Deby : sauveur ou visionnaire ? »

Donc les Camerounais aussi sont Charlie ?

Ma mère nous racontait autrefois que sa grand-mère, après la mort de son mari, avait pris l’habitude pour le moins étonnante de s’arrêter systématiquement à chaque deuil qu’elle rencontrait et d’y aller pleurer le mort, qu’elle le connaisse ou pas. J’imagine la surprise des familles endeuillées en voyant débarquer une inconnue qui pleure leur mort plus fort qu’elles-mêmes. Nous en avions ri, à l’époque. Aujourd’hui, ça me fait moins rire, surtout quand je vois mes compatriotes se comporter comme mon arrière-grand-mère – ils font même pire qu’elle – avec la mort des journalistes de Charlie Hebdo. Lire la suite de « Donc les Camerounais aussi sont Charlie ? »

Charlie Hebdo - Crédit photo: news.com.au

Charlie hebdo : fallait s’y attendre

Hier, un acte odieux a été commis à la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo. Bilan de l’attaque, 12 morts inutiles et 65 millions de blessés.  65 millions, en France seulement, car il serait faux de dire que le monde entier n’a pas été secoué par cet attentat qui a touché non seulement des familles mais pire s’est attaqué à la liberté d’expression. Au-delà des larmes qu’on a versées et de la douleur qu’on a ressentie, nous devons admettre que cet attentat était prévisible, et ce pour plusieurs raisons. Lire la suite de « Charlie hebdo : fallait s’y attendre »

Crédit photo: cameroun24.net

Les Experts: Yaoundé

Tout à l’heure, la nation camerounaise toute entière était, une fois de plus, en train d’écouter le discours traditionnel de notre bon roi, Sa Majesté Paul Biya, président à vie du Cameroun – OK, j’exagère : la plupart des Camerounais ne se donnent même plus la peine de l’écouter. Comme je disais, on a écouté le monarque dire son discours, mais sans se faire trop d’illusions. Et il ne nous a pas déçus : une rétrospective plate des actions (toutes positives, d’après lui) menées au cours de l’année, des déclarations évasives et superficielles sur ce qu’il y a encore à faire, aucune projection sérieuse, aucun projet concret, rien pour la jeunesse, rien pour l’économie, rien pour le peuple, rien pour le Cameroun… Lire la suite de « Les Experts: Yaoundé »

Assemblée nationale du Cameroun - Crédit photo: africapresse.com

Cameroun : bientôt 20 millions de terroristes ?

Cela fait déjà plusieurs années que le Cameroun subit des attaques attribuées à la secte dite islamique Boko Haram. Je me souviens qu’au tout début de ces attaques, certains observateurs qui se voulaient avisés ont laissé entendre que ces attaques n’étaient pas le fait de Boko Haram, mais qu’il s’agissait plutôt de certains compatriotes qui essayaient de profiter du cafouillage pour tirer les marrons du feu – chez nous, on dit « profiter de la pluie pour chier dans le torrent ».

Après la riposte acharnée de l’armée camerounaise, et la capture de certains assaillants, il devenait évident que le Cameroun devait se doter d’une loi permettant de réprimer efficacement les actes de terrorisme, qu’ils soient perpétrés par des ennemis extérieurs ou bien ourdis par des Camerounais. On l’a notre loi, depuis jeudi dernier. Mais depuis que cette loi a été adoptée, et même avant, elle a suscité moult débats et échanges houleux entre camerounais autant sur les réseaux sociaux que sur les plateaux de débats radio et télévisés. Lire la suite de « Cameroun : bientôt 20 millions de terroristes ? »

Francois Hollande

Lettre à Monsieur François Hollande

Cher monsieur Hollande,

Je prends aujourd’hui la peine de vous adresser cette lettre, suite à votre intervention lors de la cérémonie de lancement du sommet de la Francophonie qui s’est tenue à Dakar au Sénégal il y a quelques jours.

En effet, dans votre discours, vous avez jugé bon de rappeler aux chefs d’État des pays membres de la Francophonie qui seraient tentés de se maintenir au pouvoir en violant la constitution, et en faisant fi de la volonté du peuple, que vous apporterez tout votre soutien à la société civile et à l’opposition pour les déloger du pouvoir. Lire la suite de « Lettre à Monsieur François Hollande »

Kah Wallah, Maurice Kamto

Appel à l’opposition camerounaise : il sera bientôt trop tard !

Ces derniers temps au Cameroun, on entend de plus en plus d’appels à la violence, au soulèvement. Sortie de nulle part, une nouvelle « race » d’opposants a pris en otage les réseaux sociaux et y injectent le venin de la désobéissance civile et de la révolte. Armée de claviers et de souris, cette e-opposition basée en Europe et aux USA, espère faire du Cameroun une réplique du Burkina Faso. Oublie-t-elle que les Camerounais ne sont pas des hommes intègres, mais plutôt des lions ? Ont-ils pensé aux conséquences qu’une révolution pourrait avoir sur la population camerounaise ? Ont-ils oublié février 2008 ? Mais non, déconnectés des réalités socioculturelles que nous vivons ici, ces derniers ne pensent qu’à remplacer Paul Biya sur le trône. Lire la suite de « Appel à l’opposition camerounaise : il sera bientôt trop tard ! »

New Era Publishers, l’histoire d’un rêve

Mercredi dernier s’est tenu à l’Institut Français du Cameroun (IFC) à Yaoundé la conférence pour le lancement d’une nouvelle maison de publication dédiée à la BD (bande dessinée), New Era Publishers. Lorsque j’ai été convié à cette cérémonie, j’avoue avoir été un peu surpris, ne sachant pas trop ce que j’allais y faire exactement. C’est vrai, quoi : je ne suis pas journaliste, juste blogueur – un blogueur sceptique, de surcroît. Et puis, je me suis dit que j’allais assister à l’évènement, puis en parler si j’y trouvais un quelconque intérêt. Lire la suite de « New Era Publishers, l’histoire d’un rêve »

Revolution au Burkina Faso - Photo chipée su facebook

J’accuse le peuple camerounais !

Les 30 et 31 octobre derniers, le peuple burkinabé, comme un seul homme, se soulevait contre une dictature qui durait depuis « seulement » 27 ans. Au Cameroun, on a parlé, polémiqué, menacé le régime en place. Des gens cachés derrière leurs ordinateurs en Europe et en Amérique ont organisé des manifestations et des marches de protestation auxquelles ils n’allaient jamais pointer le bout de leur nez. « Le 06 novembre » disaient-ils, « nous allons manifester à la poste pour dénoncer le régime de Paul Biya ! Sa dictature a assez duré. »

Vous voulez manifester contre la dictature de Paul Biya ? Laissez-moi rire. Si cette « dictature » a pu fêter son 32ème anniversaire ce 06 novembre, c’est bien notre faute à tous. Oui, le peuple camerounais est coupable. J’accuse le peuple camerounais ! Lire la suite de « J’accuse le peuple camerounais ! »

L'accident de Biyem Assi Superette - Crédit photo: koaci.com

Mais qu’est-ce qui se passe donc dans la tête des ministres camerounais ?

Si la récente sortie suicidaire du Ministre de la Communication en a surpris plus d’un tant par l’imprudence dont il a fait montre que par le nombre de révélations qu’on pouvait en tirer, il n’en demeure pas moins vrai qu’au Cameroun, c’est une habitude chez nos chères Excellences de dire ou de faire n’importe quoi : on tire d’abord, et ensuite on (se) pose des questions. Voici quelques déclarations ou actions d’éclat que ces derniers ont dites ou menées et qui ne rendent service ni à leur image, ni à la population, ni à l’image du pays. Lire la suite de « Mais qu’est-ce qui se passe donc dans la tête des ministres camerounais ? »

Issa Tchiroma Bakary - Crédit photo: cameroonvoice.com

Quand Yaoundé respire, le Cameroun agonise

On le dit très souvent, « À quelque chose, malheur est bon » ; samedi dernier, j’ai eu l’occasion de m’en rendre compte. Vous avez certainement encore en mémoire les polémiques créées par le choix du lieu d’inhumation de madame Mboutchouang Rosette, la belle-mère du Nkunkuma*. Eh bien, cet événement malheureux m’a permis de comprendre un certain nombre de choses sur l’avenir du Cameroun, suite à la sortie du griot ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Issa Tchiroma Bakary. Lire la suite de « Quand Yaoundé respire, le Cameroun agonise »

Crédit photo: madame.lefigaro.fr

Quand l’inégalité fait avancer – mon billet pour le BlogActionDay2014

Chaque 16 octobre, dans le cadre du #BlogActionDay, les blogueurs du monde entier publient sur une thématique commune. En 2014, le thème proposé c’est l’inégalité. En prenant connaissance du thème de cette année, je me suis demandé, ce que je pouvais bien dire de l’inégalité, qui n’a pas encore été dit. C’est vrai ! On a parlé des différences de classes, des l’inégalité des genres, les différences entre ci, entre ça, etc. De peur de redire ce qui a certainement déjà été dit et redit, j’ai voulu voir la chose autrement. Dans ce billet, je montrerai le coté positif de l’inégalité ; je vais m’efforcer de présenter l’inégalité comme une source de développement, comme une source de motivation supplémentaire pour l’évolution. Lire la suite de « Quand l’inégalité fait avancer – mon billet pour le BlogActionDay2014 »

Sa majesté Paul Biya, roi du Cameroun - Crédit photo: prc.cm

Tout ce que le Roi fait est bon, vive le Roi !

Il y a quelques temps, le Roi Lion a perdu sa belle-mère. Cet évènement malheureux a suscité tellement de débats et de commentaires, que je me suis dit que j’allais m’abstenir d’en parler. Aujourd’hui, après quelques jours de résistance, je me décide enfin à en faire mention dans ce billet. J’en parle finalement, parce que je suis un peu écœuré par la réaction des grands intellectuels camerounais face aux décisions que le président prend. Ces derniers, je ne sais pour quelle raison, mettent tout leur génie à contribution pour essayer de justifier et expliquer ce que le président fait. Même quand ça saute aux yeux que la décision est vraiment discutable. Lire la suite de « Tout ce que le Roi fait est bon, vive le Roi ! »

Crédit photo: prc.cm

Ne dites plus jamais que le Cameroun est un pays bilingue !

On a l’habitude de dire chez nous, pour se vanter, que nous sommes dans un pays bilingue. Quand on se compare avec les autre pays de la région ou bien du continent, et on les regarde de haut en disant, « Nous, on est bilingues, pas eux. » On s’estime privilégié d’appartenir à la fois à la Francophonie et au Commonwealth. Mais on oublie de dire que ce bilinguisme qui nous sert de tremplin pour s’élever au dessus des autres est en réalité fictif. Lire la suite de « Ne dites plus jamais que le Cameroun est un pays bilingue ! »