Quand la paix est absente de sa propre fête…

Crédit photo: www.e-monsite.com
Crédit photo: www.e-monsite.com

Hier, 21 septembre, c’était la fête. On célébrait La Paix. Malheureusement, cette dernière nous a encore fait des infidélités, s’absentant de sa propre fête! Petit tour d’horizon des coins où cette dernière était attendue, mais où elle n’a pas daigné se montrer.

La République centrafricaine

Commençons par nos voisins, les Centrafricains. Déchirées depuis plusieurs mois par des troubles d’origine assez douteuse, les populations de la Centrafrique se sont retrouvées en train de s’entretuer, sans raison apparente, avec pour seul leitmotiv l’appartenance religieuse. Après l’intervention providentielle de la puissance colonisatrice, suivie par la désignation de plus d’un chef d’État de transition, la population s’est retrouvée divisée, les musulmans au Nord et les chrétiens au Sud. Je crois que la paix aurait dû se pointer en Centrafrique, sinon avant, au moins pendant sa fête.

Le Nigeria

Voici un autre voisin à nous, le Nigeria, qui vit des périodes troubles. En effet, depuis fort longtemps, un groupe extrémiste appelé Boko Haram essaie de transformer ce géant économique en État islamique. Attaques à la bombe, enlèvements, massacres de population, ils semblent n’avoir aucune limite. Une petite visite de dame Paix ne leur aurait, j’en suis convaincu, fait aucun mal. Hélas.

Le Mali

Un peu plus éloigné de nous, ce pays est également victime d’un groupe islamiste – décidément –, le Mujao  (Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest). Après avoir bénéficié de l’aide du boss pendant quelques temps, les pauvres ont été abandonnés à leur triste sort, ce qui a eu pour effet immédiat un regain de violence dans la partie nord du pays, qui à ce jour serait considéré comme un état (ils disent un califat), qui aurait déjà ses ambassades dans quelques pays d’Europe. Voilà également un peuple que la paix a trop évité. Elle aurait dû leur rendre une petite visite de courtoisie…

La Libye

Depuis la chute du dictateur-tyran abattu il y a plus d’un an, le pays a connu une longue période de troubles, surtout après le départ des forces américaines qui sécurisaient le territoire. Aujourd’hui, cet Etat n’est plus que l’ombre de lui-même. Élections, fraudes, plaintes diverses… On se demande si le dictateur-tyran n’était pas meilleur dirigeant que les autres démocrates. Au moins avec lui, dame Paix passait régulièrement.

La Syrie

Ah, la Syrie et son imperturbable président qui n’hésite pas à massacrer sa propre population. Pourtant, les pacifistes (ceux qui ont « pacifié » la Libye) sont là et le regardent d’un œil indifférent, complice même. Et ça dure, ça dure. Madame la Paix, que n’as-tu pas pensé à visiter ces pauvres personnes qui ont tant besoin de toi !

Partout dans le monde, ce n’est que guerre, violence, exactions… Dame Paix se fait de plus en plus rare. Espérons qu’elle soit encore en vie et qu’elle nous donnera de ses nouvelles très bientôt. Nous, les Camerounais, nous l’aimons tant ! Étant très mal informé je préfère arrêter mon tour d’horizon là, de peur d’écrire des choses insensées – si ce n’est déjà fait. Que la paix soit avec vous.

1 commentaire sur “Quand la paix est absente de sa propre fête…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *