Photo chipée sur facebook

« Cher collègue, bienvenue en enfer » (Quatrième partie)

Le trajet Mengong – Melane est beaucoup plus long que ce à quoi je m’étais préparé. Ça fait plus de 45 minute qu’on est partis de Mengong, et on n’est pas encore arrivés. Après avoir subi la pluie, après avoir plus d’une fois failli glisser, mais surtout après avoir traversé plusieurs villages, on semble près du but. Le moto-taximan vient de me dire en désignant des élèves qui rentraient des classes : « Voila les élèves de ton lycée. » Lire la suite de « « Cher collègue, bienvenue en enfer » (Quatrième partie) »

Le centre-ville de Mengong

« Cher collègue, bienvenue en enfer » (Troisième partie)

Il est 14 heures 30 environ, quand je quitte Mengong pour Melane à bord d’une moto, et en compagnie du chauffeur et d’un autre passager. D’après ma Big ressé qui vit à Mengong, on y sera au plus tard à 15 heures (elle m’a dit que le trajet se faisait en 25 minutes). Moi, je suis sceptique. Vous le seriez également, si vous étiez à ma place. Car si on doit payer 2.000 francs pour 25 ou 30 minutes de route alors qu’on paye la même somme pour 2 heures 30 (Yaoundé – Ébolowa), il y a lieu de se poser des questions. Bon, qui vivra verra. Lire la suite de « « Cher collègue, bienvenue en enfer » (Troisième partie) »

Gare Mengong-Ebolowa

« Cher collègue, bienvenue en enfer » (Deuxième partie)

Malgré les efforts que j’ai faits pour arriver à la gare très tôt, je n’ai pas pu voyager immédiatement. Ce n’est que vers 9 heures que le bus qui me conduit vers Ébolowa dans le Sud Cameroun quitte enfin la gare de Yaoundé. Malgré ma position très inconfortable, je parviens tout de même à m’endormir. Pas pour longtemps. Lire la suite de « « Cher collègue, bienvenue en enfer » (Deuxième partie) »

N’allez surtout pas à Nguila avec du Champagne ! (Troisième partie)

Je viens d’arriver à Ntui, épuisé, secoué par un voyage interminable. Mieux on prenait même le bac hein. Actuellement, je dois me dépêcher d’aller à Nguila, car on est mercredi, et les cours s’arrêtent à 12h30 ! Mon oncle, qui m’a rejoint il y a quelques minutes, me conduit à la gare de Nguila (qui est en réalité juste en face de la gare de Yaoundé !). Lire la suite de « N’allez surtout pas à Nguila avec du Champagne ! (Troisième partie) »