5 conseils pour devenir un blogueur crédible

Quand on se lance dans le blogging, un des éléments sur lesquels repose toute notre activité, c’est la crédibilité que nous accordent nos lecteurs. La crédibilité d’un blogueur repose sur la confiance que les lecteurs mettent en lui, et, de même que la confiance ne se donne pas facilement, la crédibilité s’acquiert lentement, et se perd en un claquement de doigts. Voici cinq conseils pour devenir un blogueur crédible et le rester.

Conseil 1 – Vérifier les informations qu’on publie

Comme je l’ai dit plus haut, la crédibilité repose sur la confiance. Cela signifie que la relation entre le blogueur et son lectorat est telle que l’information qu’il donne dans ses billets n’est remise en question par personne. C’est précisément pour cette raison que, pour bâtir sa crédibilité et la conserver, il est est impératif que le blogueur vérifie une information avant de la publier sur son blog ; parce qu’au premier faux pas il perdra peut-être définitivement la confiance de ses lecteurs, et par la même occasion sa crédibilité.

Conseil 2 – Citer ses sources

La vérification d’une information implique le plus souvent la confrontation de plusieurs sources. Il est donc logique, quand le blogueur donne une information dont il n’est pas la source, d’en indiquer la source. Indiquer la source d’une information renforce la confiance des lecteurs envers le blogueur car non seulement il fait preuve d’honnêteté mais en plus il donne aux lecteurs la possibilité de vérifier par eux-mêmes ce qu’il publie. Aussi, indiquer la source d’une information dégage la responsabilité du blogueur au cas où l’information serait erronée. C’est valable pour les images utilisées pour illustrer les articles qui doivent toujours être créditées.

Conseil 3 – Préférer la qualité à la quantité

Idéalement, un blogueur doit publier de façon régulière selon un calendrier bien défini (le calendrier éditorial). Cependant, il peut arriver des moments où il n’est pas particulièrement inspiré, des moments où il manque de temps pour produire un article, ou encore, le blogueur pense à des sujets sur lesquels il peine à trouver le bon angle. Dans ces moments-là, il est parfois préférable de s’abstenir d’écrire. La crédibilité d’un blogueur repose aussi sur la qualité et la pertinence de son contenu. Se forcer à écrire alors qu’on n’est pas « en forme » peut avoir un effets négatif sur la qualité de notre contenu, et donc sur la crédibilité dont on jouit jusqu’ici.

Conseil 4 – Éviter au maximum les fautes

Ce point est très important : un texte truffé de fautes donne une impression négative de son auteur. C’est la raison pour laquelle il est conseillé aux blogueurs de relire leur texte (de préférence quelques jours/heures après l’avoir rédigé). Pour ceux qui ont déjà oublié les règles de grammaire et d’orthographe, il reste encore l’option de se faire relire par d’autres personnes. Il existe également des plateformes qui aident à corriger la grammaire et l’orthographe d’un texte, par exemple scribens.fr et bonpatron.com.

Conseil 5 – Définir une ligne éditoriale et la respecter

La crédibilité d’un blogueur est renforcée si le lecteur considère qu’il a une certaine expertise dans le domaine sur lequel il écrit (sa niche). C’est pour cela qu’il est important de définir une ligne éditoriale et de la respecter. Par exemple, un blogueur qui écrit sur le sport, et qui a une certaine crédibilité dans ce domaine-là, pourrait perdre sa crédibilité si un matin il publie, sur le même blog, un article qui traite de physique quantique (pire encore si l’article est truffé de fautes et ne cite aucune source).

7 commentaires sur “5 conseils pour devenir un blogueur crédible

    1. Clair. Parfois c’est simplement par paresse. Par exemple quand je veux utiliser une image qui ne m’appartient pas je cherche jusqu’à trouver un site sur lequel l’auteur est mentionné. Quand je ne trouve pas, je mentionne quand même le site sur lequel je l’ai trouvée. Le truc c’est d’avoir certains réflexes par exemple de sauvegarder les liens des pages sur lesquelles on trouve les informations a utiliser pour les articles. C’est une question d’habitude je pense et c’est avec le temps qu’on prend certains réflexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *