Les Prix Nobels de la Paix 2014 - Crédit photo: lapauseinfo.fr

Prix Nobel de la Paix 2014 : pas d’erreur cette fois

C’est ce matin que j’apprenais à travers un billet de Melita que le prix Nobel de la Paix 2014 avait été décerné à Malala Yousafzai, cette jeune pakistanaise qui a été la cible des talibans, il y a quelques années. La nouvelle m’a fait plaisir. Mais ça m’a également soulagé. J’ai été soulagé de savoir que cette année, le comité n’a pas commis l’erreur de décerner le Prix Nobel le plus prestigieux à des personnes – physiques ou morales – qui ne le méritent pas.

Barack Obama, Prix Nobel de la Paix 2009

En 2009, j’ai cru rêver lorsqu’on a annoncé le lauréat du Prix Nobel de la Paix. Plus ridicule encore, c’est la raison qu’on a donnée pour justifier ce choix : « Pour ses efforts extraordinaires en faveur du renforcement de la diplomatie et de la coopération internationales entre les peuples. » J’ai ri en entendant ça, me demandant quel étaient efforts « extraordinaires » que Barack Obama avait bien pu faire pour « renforcer la diplomatie et la coopération entre les peuples ».

Barack Obama, Prix Nobel de la Paix 2009 - Crédit photo: koulouba.com
Barack Obama, Prix Nobel de la Guerre Paix 2009 – Crédit photo: koulouba.com

Ce qui est bizarre, c’est qu’il arrive au pouvoir en 2008 – et reçoit le prix en 2009 ! Et en tant que président, je me demande si en un an il a réellement pu renforcer la coopération internationale. Ou peut-être le comité Nobel avait vu dans le futur… Parce que depuis 2008, les États-Unis bombardent plusieurs camps islamistes d’Al-Shabaab en Somalie, supposés être liés à Al-Qaïda. Puis, en 2011, Obama se distingue en faisant détruisant totalement la Lybie. C’est le même Obama, Prix Nobel de la Paix 2009, qui entre 2008 et 2009 a soutenu financièrement et militairement l’armée israélienne dans sa guerre contre le Hamas et qui, en 2014, s’allie à l’Iraq pour combattre la Syrie. Voilà donc quelques uns des efforts extraordinaires de ce prodige pour renforcer la diplomatie entre les peuples.

Organisation pour l’Interdiction des Armes chimiques (OIAC), Prix Nobel de la Paix 2013

L’année passée, alors que certains avaient déjà misé sur Malala, on a tous été déçus par le choix du comité d’attribution des prix. C’est vrai, quoi. Si on en arrive à primer une organisation qui a clairement échoué dans sa mission, autant attribuer un Prix Nobel de la Paix à Paul Biya !

On garde espoir - Photo chipée sur facebook
On garde espoir. Un jour un jour pour nous va  arriver – Photo chipée sur facebook

Avec l’entrée en vigueur de la convention sur l’interdiction des armes chimiques de l’OIAC en 2007, on se serait attendu à ce que l’utilisation des armes chimiques dans les conflits cesse. Mais cette organisation n’a pour rôle que de veiller à ce que les pays ayant signé la convention sur les armes chimiques la respectent. Autant dire qu’elle est inutile. Puisque les États n’ont aucune obligation de signer leur convention. Alors, comment une telle association peut contribuer à maintenir la paix dans le monde ? Et c’est normal qu’elle échoue dans sa mission ! Les états qui ont des armes chimiques n’iront certainement pas signer cette convention.

Dernièrement encore, l’ONU (Organisation des Nations Unies) confirmait l’utilisation des armes chimiques en Syrie (qui n’est pas signataire de la convention). D’ailleurs, l’année dernière, tandis qu’on attribuait le prestigieux prix à l’OIAC, du gaz sarin était utilisé à la Ghouta, toujours en Syrie, tuant majoritairement des civils. Alors, qu’a fait cette organisation pour mériter ce Nobel ?

Retour à la normale

On peut donc comprendre mon soulagement à l’annonce de cette nouvelle. Au moins cette année, le comité d’attribution des Nobels n’a pas fait le contraire de ce qu’on attend de lui, car il est évident que les lauréats de cette année, Malala Yousafzai et Kailash Satyarthi (dont on ne parle pas beaucoup) méritent largement de recevoir cet honneur.

Bravo Malala, et bravo Kailash.

5 commentaires sur “Prix Nobel de la Paix 2014 : pas d’erreur cette fois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *