L’exemple qui vient de Lomé

Article : L’exemple qui vient de Lomé
24 février 2015

L’exemple qui vient de Lomé

Quand la blogueuse Danielle Ibohn postait ce billet dans lequel elle critique vertement le manque d’expérience, de professionalisme et de diversité des blogueurs camerounais, elle se doutait bien qu’il créerait la polémique parmi ceux-ci. Sur facebook, sur twitter et dans son blog, les débats on fait rage. Mais quels que soient l’opinion ou les arguments avancés, il est clair que la blogosphère camerounaise peut, et doit même s’améliorer. Sur ce point, je pense que les blogueurs camerounais ont des leçons à prendre des blogueurs togolais.

Je me souviens à quel point j’ai été surpris, en lisant un billet de la blogueuse togolaise Judith Gnamey dans lequel elle racontait sa rencontre avec le candidat à la présidentielle togolaise Alberto Olympio. Ce qui m’avait surpris, c’est que tout était parti d’un tweet dans lequel elle lui demandait de la convaincre de voter pour lui – ce qu’il a essayé de faire pendant leur rencontre. En la lisant, je me suis dit, « Les politiciens togolais sont en avance sur les nôtres… » Je ne croyais pas si bien le dire.

Plus récemment, c’est un billet publié par le blogueur togolais Guillaume Djondo et dans lequel il fait le compte-rendu d’une rencontre entre twittos (donc les blogueurs aussi) togolais à Lomé qui a attiré mon attention. Intrigué, je me suis donc rapproché de lui pour avoir des éclaircissements. On en a discuté, il m’a tout raconté : une fois par mois, les twittos togolais se rassemblent à Lomé pour un échange que j’imagine interactif et constructif. Des exposés sur des thèmes donnés sont présentés et discutés, et les aînés partagent avec les novices leur expérience des réseaux sociaux.

Crédit photo: https://senadjondo.mondoblog.org
Blogueurs togolais lors d’une rencontre. On peut voir, assis aux deux extrêmes, les mondoblogeurs Renaudoss (à gauche) et Guillaume Djondo (à droite) – Crédit photo: senadjondo.mondoblog.org

Et ce n’est pas tout ! En plus de ce rassemblement mensuel, les twittos togolais ont un autre rendez-vous mensuel, cette fois-ci sur twitter, pendant lequel ils discutent d’un thème donné, via un hashtag. Le principe de ces rencontres virtuelles est simple : un thème, un hashtag, une date, une heure… Et la communauté se retrouve pour débattre, apprendre, partager.

Je suis de plus en plus convaincu que les blogueurs camerounais, mieux, les twittos camerounais, devraient prendre exemple sur les togolais. C’est vrai, il y a des formations organisées par Ma Pause Digitale, et les évènements SM4C Cameroon (Social Media for Change), mais on pourrait mieux faire. On pourrait multiplier les rencontres, permettre aux acteurs de la twittosphère de se rencontrer, de se connaître, de partager leurs expériences et leurs astuces avec ceux qui n’en savent pas autant qu’eux.

À l’image du très respecté Aphtal Cissé et des autres grosses pointures du blogging togolais, les blogueurs et blogueuses expérimentés de la Team237 pourraient régulièrement rassembler leurs jeunes frères pour leur permettre d’évoluer, pour les encourager à bloguer utile.

Nous avons également la chance d’avoir un Collectif des Blogueurs Camerounais, qui fait déjà des choses intéressantes (la compagne #StopBokoHaram en est un exemple) et qui pour le moment est présidé par Florian Ngimbis. Mais je pense que ce collectif devrait songer à rassembler les blogueurs de temps en temps, ne serait-ce que pour boire une bonne bière…

Partagez

Commentaires

Olivier FONKAM
Répondre

Bjr Will, c humble de le penser et cette vision permettra de s’améliorer et de bloguer utile.
tchao

Fotso Fonkam
Répondre

Je pense que Lomé est en avance sur nous (Ils auront bientôt la 4G hein, nous on attend encore la 3G). Alors, si les imiter peut nous faire nous améliorer je crois qu'on devrait tenter le coup. On ne perd rien.

Intheeyesofleyopar
Répondre

C'est terrible de voir à quel point on est en arrière dans certains pays africains... cela permettrait d'améliorer la communication et même le capital sympathie des politiques.

renaudoss
Répondre

Pour une fois qu'on est pris en exemple... :D

Anne Christelle
Répondre

Toi encore et la bière lol. Bonnes idées en provenance du Togo. A la base de ces rencontres, je verrais aussi un questionnement réel: pourquoi blogge t-on? Comme pour beaucoup de choses dans notre pays, les gens sont souvent victimes de la mode....
De plus, je crois aussi qu'au delà des rencontres, il y a une volonté de rigueur que chacun devrait pouvoir se donner. Sur Wordpress ou Blogspot, les tutoriels gratuits sont innombrables, rien qu'avec cela, on peut apporter de la qualité autant au contenu qu'à l'aspect graphique de son blog, encore faut-il souvent admettre qu'on ne peut pas tout savoir...

Fotso Fonkam
Répondre

Loool Tu as mon mal aujourd'hui hein, Anna, le président de la LCC dit que la bière est un facteur de maintien de la paix au Cameroun - il devrait écrire une bible, celui-là.

Marius M. Fonkou
Répondre

Le bon exemple togolais me fait penser à Longue Longue (Kirikou) ! Nous pouvons faire mieux. Il fallait qu'un billet pareil soit publié afin que nous nous réveillons. Joli billet Will.

Fotso Fonkam
Répondre

Merci gars. Espérons que les poids lourds de la blogosphère 237 vont y prêter attention.

NchanjiNjamnsi
Répondre

Interesting comments but I think time better than patronage will professionalise the 237 blogosphere.

Fotso Fonkam
Répondre

Yes, time will help. But a little training too. And we can help and train each other in meetings. Just like they do in Lome.