Ceux qui planifient l’insurrection au Cameroun…

Le 26 janvier dernier plusieurs marches, organisées par le Mouvement de la Renaissance du Cameroun (MRC) et ses sympathisants, ont eu lieu dans plusieurs villes du Cameroun. Le but de ces manifestations, c’était de dénoncer le hold-up électoral qui a eu lieu pendant la récente élection présidentielle, mais aussi de demander des comptes au sujet du retrait de l’organisation de la CAN au Cameroun malgré plus de 1.000 milliards alloués à l’organisation de ladite compétition. Enfin, la marche avait pour but d’exiger l’arrêt des tueries dans les régions anglophones du pays et la résolution pacifique du conflit. Lire la suite de « Ceux qui planifient l’insurrection au Cameroun… »

Cameroun - Photo: lebledparle.com

Crise anglophone : ces « nouveaux anglos » qui enveniment les choses

La crise anglophone au Cameroun a fait naître une nouvelle catégorie de camerounais qui semblent avoir fait leurs les revendications de nos compatriotes de la partie anglophone du pays. Ce qui au départ était simplement un formidable élan de solidarité envers les populations des régions anglophones qui subissaient le courroux injustifié et excessif des autorités gouvernementales semble se transformer en une campagne de dénigrement qui, à dire vrai, ne contribue pas à la résolution de la crise. Lire la suite de « Crise anglophone : ces « nouveaux anglos » qui enveniment les choses »

Arrivée des leaders anglophones à Bamenda

Crise anglophone au Cameroun : le gouvernement a-t-il vraiment cédé ?

Le 30 août dernier, le président de la République a ordonné l’abandon des charges contre « certains leaders » du mouvement de contestation qui secoue les régions anglophones du Cameroun depuis bientôt un an. Comme on pouvait s’y attendre, les réseaux sociaux étaient en ébullition, les uns faisant des publications pour applaudir la décision du président, tandis que d’autres criaient victoire, ou se moquaient de l’État qui, d’après eux, admettait ouvertement son impuissance face aux leaders anglophones. Personnellement, quand j’ai lu le communiqué de la présidence, je n’ai pas eu l’impression qu’il s’agissait d’un aveu de faiblesse. Et les événements qui se passent depuis quelques jours me confortent dans ma position. Lire la suite de « Crise anglophone au Cameroun : le gouvernement a-t-il vraiment cédé ? »