Il faut augmenter les frais de péage routier

Il y a bientôt un mois, une rumeur a circulé sur les réseaux sociaux, qui annonçait l’augmentation des frais de péage routier sur nos axes. La rumeur prétendait que lesdits frais allaient passer de 500 à 2.500 francs. Inutile de dire que les usagers n’ont pas caché leur mécontentement face à cette mesure. Le 25 septembre le ministre des finances a finalement publié un communiqué radio-presse pour démentir cette information, invitant aux usagers de la route de « continuer à vaquer sereinement à leurs occupations ».

Sereinement ?

Le ministre estime-t-il sérieusement qu’on peut « sereinement » vaquer à ses occupations sur les routes que nous avons ? Pense-t-il réellement que quand nous prenons la route tous les matins c’est avec l’esprit tranquille ?

Chaque voyage qu’on fait par route dans ce pays, on le fait avec un pied dans la tombe, et ceci peu importe la prudence du chauffeur. Nos routes sont dans un tel état que même le plus expérimenté des chauffeurs n’est pas à l’abri d’un accident.

Augmentez les frais…

Si ça peut enfin nous permettre d’avoir des routes moins dangereuses, si ça peut contribuer à améliorer l’état des routes et réduire le nombre d’accidents (environ 3000 chaque année)* et de décès liés aux accidents (environ 1000 chaque année)*, je pense que le jeu en vaut la chandelle.

Nos routes sont de véritables abattoirs, et ce que les pouvoirs publics se contentent de faire, c’est de mettre des plaques sur le bord des routes pour indiquer les zones « accidentogènes » – carrément – ou encore le nombre de personnes qui ont péri à certains endroits.

J’aurais préféré qu’on augmente le montant des péages. En fait, quand l’information de l’augmentation m’est parvenue, je me suis réjoui. Je savais que ça impliquerait forcément une augmentation des frais de transport sur certains axes et peut-être des prix des denrées alimentaires, mais j’espérais que l’état des routes serait amélioré. On ne perdait pas au change, en réalité. Dommage…

Actuellement, les usagers déboursent 500 francs pour passer les péages, mais pour quelles améliorations ? Tous les jours les crevasses naissent et prospèrent sur nos routes, mais personne ne s’en inquiète. Il faut augmenter les frais de péage.

Mais avant d’augmenter les frais

Il faudrait qu’on nous explique un jour comment sont utilisés les 6 milliards que produisent les péages chaque année au Cameroun. Parce que oui, les 500 francs collectés aux automobilistes, en un an, ça fait beaucoup d’argent. Où va cet argent ? Qui l’utilise, et comment ?

Crédit photo: http://brukmer.be
L’opposant historique Fru Ndi appelant les usagers à ne plus payer les frais de péage – Crédit photo: http://brukmer.be

« Le Fonds routier camerounais mobilise environ 60 milliards de francs Cfa chaque année »** dédiés à l’entretien des routes. Mais pourquoi nos routes continuent-elles à faire des victimes ?

Je suis pour qu’on augmente les frais de péage routier, si ça peut sauver quelques vies, rassurer quelques parents quand leurs enfants leur disent qu’ils voyagent, donner aux voyageurs le sentiment qu’ils sont en sécurité sur les routes. Quel qu’en soit le prix, je suis pour qu’on augmente les frais de péage. Mais je pense que les usagers doivent être informés de comment leur argent est utilisé.

_____

* Selon les chiffres disponibles dans le site de l’OMS

**Source: Cet article paru dans le site Investir au Cameroun

Crédit photo de couverture: fondsroutiercameroun.org

4 thoughts on “Il faut augmenter les frais de péage routier

    1. C’est la même inquiétude que j’ai: qu’on clarifie d’abord l’utilisation des sous perçus à ce jour (les 500 francs que les usagers payent actuellement), ensuite on verra s’il faut procéder à une augmentation ou pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *