Wagon surchargé-Photo : Internet

Avons-nous compris la leçon ?

La semaine dernière, le Cameroun a été frappé par un drame qui a fait, selon les chiffres officiels (donc contestables), 78 morts et 597 blessés. Suite à cet accident, et tandis que certains essayaient maladroitement de se dédouaner dans les médias nationaux et internationaux, on a vu des Camerounais se soutenir. On a vu l’entraide, la solidarité envers les rescapés de cette tragédie. Pourtant, malgré toutes ces actions, cette solidarité, je me demande si nous, Camerounais, avons compris la leçon. Lire la suite de « Avons-nous compris la leçon ? »

Le médecin n’est pas un faiseur de miracles

Dernièrement, plusieurs drames survenus dans nos hôpitaux ont remis au goût du jour le rôle et parfois la compétence des médecins et du personnel soignant en général. Il faut dire qu’à chaque fois, ce sont ces derniers qui étaient indexés par les proches des victimes et désignés comme les premiers fautifs. Pourtant, les facteurs pouvant conduire au décès d’un patient sont nombreux et évitables dans la plupart des cas. Lire la suite de « Le médecin n’est pas un faiseur de miracles »

Il faut augmenter les frais de péage routier

Il y a bientôt un mois, une rumeur a circulé sur les réseaux sociaux, qui annonçait l’augmentation des frais de péage routier sur nos axes. La rumeur prétendait que lesdits frais allaient passer de 500 à 2.500 francs. Inutile de dire que les usagers n’ont pas caché leur mécontentement face à cette mesure. Le 25 septembre le ministre des finances a finalement publié un communiqué radio-presse pour démentir cette information, invitant aux usagers de la route de « continuer à vaquer sereinement à leurs occupations ». Lire la suite de « Il faut augmenter les frais de péage routier »

Enseignants en plein défilé - Crédit photo: leseptentrion.net

Et si c’était la faute aux enseignants ?

Aujourd’hui c’est le 5 octobre, journée mondiale des enseignant(e)s, une journée que les enseignants camerounais ont tôt fait de transformer en fête. Les enseignants camerounais sont fiers – ou alors devraient l’être – car ce sont eux qui ont fait des grands de ce pays ce qu’ils sont. Voilà l’excuse qui m’est brandie chaque fois que je dis à des collègues ou amis qu’il n’y a aucune raison de fêter cette journée. Lire la suite de « Et si c’était la faute aux enseignants ? »