Nexttel

Nexttel, l’operateur interdit aux pauvres

Annoncé depuis fin 2013, le troisième opérateur téléphonique camerounais, Viettel, était attendu par les utilisateurs tel un messie. Après la déception causée par le report incessant du début effectif de ses activités, Nexttel a enfin pu poser ses valises au Cameroun, le 18 septembre dernier. Chez nous, on a jubilé, certains ont même carrément cassé les puces des autres opérateurs qu’ils avaient ! Actuellement, on revient lentement à la réalité. Et elle n’est pas belle à voir : Nexttel, c’est pour les riches… Lire la suite de « Nexttel, l’operateur interdit aux pauvres »

L'accident de Biyem Assi Superette - Crédit photo: koaci.com

Mais qu’est-ce qui se passe donc dans la tête des ministres camerounais ?

Si la récente sortie suicidaire du Ministre de la Communication en a surpris plus d’un tant par l’imprudence dont il a fait montre que par le nombre de révélations qu’on pouvait en tirer, il n’en demeure pas moins vrai qu’au Cameroun, c’est une habitude chez nos chères Excellences de dire ou de faire n’importe quoi : on tire d’abord, et ensuite on (se) pose des questions. Voici quelques déclarations ou actions d’éclat que ces derniers ont dites ou menées et qui ne rendent service ni à leur image, ni à la population, ni à l’image du pays. Lire la suite de « Mais qu’est-ce qui se passe donc dans la tête des ministres camerounais ? »

N’allez surtout pas à Nguila avec du Champagne ! (Troisième partie)

Je viens d’arriver à Ntui, épuisé, secoué par un voyage interminable. Mieux on prenait même le bac hein. Actuellement, je dois me dépêcher d’aller à Nguila, car on est mercredi, et les cours s’arrêtent à 12h30 ! Mon oncle, qui m’a rejoint il y a quelques minutes, me conduit à la gare de Nguila (qui est en réalité juste en face de la gare de Yaoundé !). Lire la suite de « N’allez surtout pas à Nguila avec du Champagne ! (Troisième partie) »

N’allez surtout pas à Nguila avec du Champagne ! (Deuxième partie)

Mercredi. Dès 6 heures, je suis débout, réveillé par ma sœur qui s’est pourtant couchée vers 3 heures du matin. Après le voyage manqué de la veille, elle ne veut me laisser aucune chance de rester à Yaoundé aujourd’hui encore. De mauvaise grâce, je me lève. Après une douche froide qui me remet les idées en place, j’empoigne mon sac de voyage, je vérifie que j’ai des sous sur moi, et me voilà en route pour la gare routière. Lire la suite de « N’allez surtout pas à Nguila avec du Champagne ! (Deuxième partie) »

N’allez surtout pas à Nguila avec du Champagne ! (Première partie)

En août dernier, j’ai été muté de la région de l’extrême-nord pour la région du centre Cameroun. Ce fut un grand soulagement pour mes proches et moi (Maroua, où j’enseignais avant, est devenue une ville militarisée avec couvre-feu à 18 heures, depuis que les attaques de la Boko Haram sont devenues récurrentes dans la région). Cependant, la bataille n’était pas encore gagnée. Il fallait maintenant espérer qu’on ne me « balance » pas dans un village invivable de la région du centre. J’ai prié croisé les doigts, et même les orteils. Mais il faut croire que Dieu n’est pas sourd qu’aux prières des chrétiens… Il ne m’écouta pas. Le verdict tomba le 30 septembre dernier tel un couperet : j’étais affecté au lycée bilingue de Nguila, dans le département du Mbam et Kim. Lire la suite de « N’allez surtout pas à Nguila avec du Champagne ! (Première partie) »

Femmes africaines - Crédit photo: willfonkam.wordpress.com

La femme est un loup pour la femme

Dans presque toutes cultures au monde, les femmes sont à plaindre. Marginalisées, maltraitées, violentées, elles sont la plupart du temps victimes des lois autant que de la tradition. Si ces dernières ont pour principaux bourreaux les hommes, il n’en demeure pas moins vrai que dans la certains des cas, les femmes elles-mêmes sont les premières à s’attaquer à leurs congénères. Lire la suite de « La femme est un loup pour la femme »

Issa Tchiroma Bakary - Crédit photo: cameroonvoice.com

Quand Yaoundé respire, le Cameroun agonise

On le dit très souvent, « À quelque chose, malheur est bon » ; samedi dernier, j’ai eu l’occasion de m’en rendre compte. Vous avez certainement encore en mémoire les polémiques créées par le choix du lieu d’inhumation de madame Mboutchouang Rosette, la belle-mère du Nkunkuma*. Eh bien, cet événement malheureux m’a permis de comprendre un certain nombre de choses sur l’avenir du Cameroun, suite à la sortie du griot ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Issa Tchiroma Bakary. Lire la suite de « Quand Yaoundé respire, le Cameroun agonise »

Accident de la route - Crédit photo: lindigne.blogspot.com

Des « Boko Haram » plus dangereux que ceux qu’on combat aux frontières

Cela fait déjà plus d’un an et demi que le Cameroun est aux prises avec les membres de la secte islamique Boko Haram (le premier enlèvement attribué à Boko Haram au Cameroun remonte à février 2013). Ces derniers multiplient des incursions dans notre territoire, détruisant, égorgeant, bombardant sur leur passage – avec notre aide. Ennemis du Cameroun, ils mettent tout en œuvre pour que la population se sente en insécurité totale. Actuellement, l’attention de tous les Camerounais est focalisée sur l’Extrême-nord du pays où l’armée essaie tant bien que mal de repousser les attaques de plus en plus récurrentes des assaillants. Mais vous savez, la peur, l’insécurité, la mort ne nous sont pas réellement étrangères : bien avant l’arrivée de Boko Haram au Cameroun, nous vivions déjà sous la domination de quelques « Boko Haram » d’un autre genre. Lire la suite de « Des « Boko Haram » plus dangereux que ceux qu’on combat aux frontières »

Les camerounais, spécialistes des dessous de ceinture

Le Cameroun est un pays formidable. Ici chez nous, tout ou presque tourne autour du bas-ventre. Ici, on est tellement oisifs – faute de travail – que notre esprit est en permanence focalisé sur « ça ». Il y a quelques années, on a beaucoup critiqué la chanson « Le ventre et le bas-ventre » de Lady Ponce, arguant qu’elle « chante la sauvagerie ». Et pourtant, il fallait voir les gens danser dans les bars ! Il fallait voir les vendeurs de CD piratés compter leur recette après une journée de vente ! On aura beau le nier, chez nous au Cameroun, on aime les histoires de bas-ventre. Lire la suite de « Les camerounais, spécialistes des dessous de ceinture »

Crédit photo: madame.lefigaro.fr

Quand l’inégalité fait avancer – mon billet pour le BlogActionDay2014

Chaque 16 octobre, dans le cadre du #BlogActionDay, les blogueurs du monde entier publient sur une thématique commune. En 2014, le thème proposé c’est l’inégalité. En prenant connaissance du thème de cette année, je me suis demandé, ce que je pouvais bien dire de l’inégalité, qui n’a pas encore été dit. C’est vrai ! On a parlé des différences de classes, des l’inégalité des genres, les différences entre ci, entre ça, etc. De peur de redire ce qui a certainement déjà été dit et redit, j’ai voulu voir la chose autrement. Dans ce billet, je montrerai le coté positif de l’inégalité ; je vais m’efforcer de présenter l’inégalité comme une source de développement, comme une source de motivation supplémentaire pour l’évolution. Lire la suite de « Quand l’inégalité fait avancer – mon billet pour le BlogActionDay2014 »

Sa majesté Paul Biya, roi du Cameroun - Crédit photo: prc.cm

Tout ce que le Roi fait est bon, vive le Roi !

Il y a quelques temps, le Roi Lion a perdu sa belle-mère. Cet évènement malheureux a suscité tellement de débats et de commentaires, que je me suis dit que j’allais m’abstenir d’en parler. Aujourd’hui, après quelques jours de résistance, je me décide enfin à en faire mention dans ce billet. J’en parle finalement, parce que je suis un peu écœuré par la réaction des grands intellectuels camerounais face aux décisions que le président prend. Ces derniers, je ne sais pour quelle raison, mettent tout leur génie à contribution pour essayer de justifier et expliquer ce que le président fait. Même quand ça saute aux yeux que la décision est vraiment discutable. Lire la suite de « Tout ce que le Roi fait est bon, vive le Roi ! »

Crédit photo: prc.cm

Ne dites plus jamais que le Cameroun est un pays bilingue !

On a l’habitude de dire chez nous, pour se vanter, que nous sommes dans un pays bilingue. Quand on se compare avec les autre pays de la région ou bien du continent, et on les regarde de haut en disant, « Nous, on est bilingues, pas eux. » On s’estime privilégié d’appartenir à la fois à la Francophonie et au Commonwealth. Mais on oublie de dire que ce bilinguisme qui nous sert de tremplin pour s’élever au dessus des autres est en réalité fictif. Lire la suite de « Ne dites plus jamais que le Cameroun est un pays bilingue ! »

Paul Biya et les otages - Photo chipée sur facebook (Thierry Ngongang Officiel)

Stratégie de guerre à la camerounaise: on arme les ennemis au lieu de les combattre

Hier, on apprenait avec joie que les otages pris dernièrement à l’Extrême-Nord Cameroun avaient finalement été libérés par leurs ravisseurs – qui n’avaient pas revendiqué l’enlèvement. Après être revenus de notre soulagement, on a quand même commencé à  se poser des questions sur les conditions de libération de ces otages. Lire la suite de « Stratégie de guerre à la camerounaise: on arme les ennemis au lieu de les combattre »

Journée Internationale de la Fille - Crédit photo: cfc-swc.gc.ca

Journée internationale de la fille : l’adolescente camerounaise est très autonome

Samedi dernier, se célébrait la 3e édition de la journée internationale de la fille sous le thème « Autonomiser les adolescentes: mettre fin au cycle de la violence. » En découvrant le thème sur une banderole en plein centre de Yaoundé, je me suis dit que ce thème ne concernait pas trop les adolescentes camerounaises. C’est vrai ! Les Camerounaises sont très autonomes, même quand elles sont très jeunes. Lire la suite de « Journée internationale de la fille : l’adolescente camerounaise est très autonome »