L'immeuble de la mort affiche fière allure - Crédit photo: camnews24.com

Cameroun: des raisons d’espérer

Situé en Afrique centrale, le Cameroun est un pays aux potentialités inexplorées, aux hommes intelligents et, espérons-le, à l’avenir prospère. On l’espère, car depuis plusieurs décennies, tout va de travers. Ce billet n’a pas pour but de critiquer ou bien de dénoncer – j’aurai le temps d’en écrire suffisamment. Au contraire, je veux me convaincre que tout n’est pas perdu. Je veux me donner la force d’espérer que tout ira mieux dans un futur très proche, je veux, enfin, rêver d’un Cameroun qui redonne espoir, d’un Cameroun indomptable.

L’espoir, puisqu’il existe encore, repose sur des symboles forts de notre nation.

Symbole de renaissance : L’« immeuble de la mort »

Jadis lieu de retraite pour les bandits de grands chemins et lieu de sépulture pour les victimes d’assassinat, le bâtiment baptisé à juste titre immeuble de la mort, dont la construction fut abandonnée il y a belle lurette, trône pourtant en plein centre de la ville de Yaoundé, capitale politique du Cameroun. Pendant longtemps, c’est une peur viscérale que cet édifice, inachevé faute de budget, a inspiré aux populations de la cité capitale du fait des agressions récurrentes qui y étaient perpétrées.

Mais l’espoir renaît. Depuis quelques années, les travaux ont repris. Le bâtiment, qui est en réalité l’immeuble ministériel N°1, est achevé et inauguré par le premier ministre, chef du Gouvernement. Ce bâtiment, chaque fois qu’on l’admire, semble répondre, « Comme moi, le Cameroun renaîtra de ses cendre, plus beau et plus fort qu’il ne l’a jamais été »

Symbole d’espoir : Les Lions Indomptables du Cameroun

Les Lions Indomptables du Cameroun - Crédit photo: fr.wikipedia.org
Les Lions Indomptables du Cameroun – Crédit photo: fr.wikipedia.org

Si le Cameroun est connu dans certains coins reculés du globe, c’est sans doute grâce au football. Notre pays peut se vanter d’avoir toujours eu des footballeurs d’exception : Roger Milla, Patrick Mboma, Rigobert Song, Samuel Eto’o, et j’en passe. Seulement, depuis plusieurs années, notre équipe bat de l’aile. Il y a quelques mois encore, Lions Indomptables symbolisait la mésentente, la discorde, bagarres, l’échec.

Mais les Camerounais ont repris espoir, car depuis le début des éliminatoires de la CAN 2015, notre équipe fait des merveilles : 4 – 1 contre la Côte d’Ivoire, 2 – 0 contre la RDC, les victoires s’enchainent. Désormais, le peuple est de tout cœur avec eux ; désormais, on a de nouveau droit à l’espoir, espoir symbolisé par l’équipe nationale de football, les Lions Indomptables du Cameroun.

Symbole de richesse : L’organisation de la CAN 2019

Malgré le fait que notre pays le Cameroun, grande nation de football, ait eu à remporter plusieurs éditions de la Coupe d’Afrique des Nations, le Cameroun n’a pas eu l’occasion d’organiser plus d’une seule édition de la fameuse CAN. En 2019, nous allons remédier à la situation car nous avons été désignés comme le pays organisateur de la CAN 2019.

Le Cameroun, grande nation de football - Crédit photo: www.kurbain.com
Le Cameroun, grande nation de football – Crédit photo: www.kurbain.com

L’organisation d’un évènement d’une telle envergure étant toujours signe de développement économique à cause de la création de plusieurs emplois et du développement des centres urbains dus à la construction de stades, d’hôtels, de magasins, de routes, etc., on est en droit d’espérer des retombées économiques importantes à l’issue de l’évènement. Le développement du tourisme n’est pas à négliger non plus. Le voila, notre symbole de richesse économique et de développement.

Symbole de démocratie : Les élections présidentielles de 2018

Les prochaines élections présidentielles au Cameroun, seront organisées en 2018. Si ce scrutin est spécial, c’est simplement parce qu’il pourrait être le premier véritablement transparent. C’est en tout cas l’espoir que nourrit la majorité des Camerounais. Des mesures ont été prises : la refonte des listes électorales, la mise sur pied d’un système d’identification biométrique, la création d’un organe en charge de l’organisation des élections qui se veut transparent et indépendant. D’un autre côté, la suspension récente de certains membres du RDPC, parti au pouvoir, par le président national Paul Biya, laisse penser qu’aucun écart de conduite ne sera toléré lors du scrutin de 2018.

L’espoir est permis, l’espoir fait vivre. Le Cameroun prendra bientôt son envol.

2 commentaires sur “Cameroun: des raisons d’espérer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *