Enseignant et élèves - Crédit photo : rfi.fr

05 octobre, journée mondiale des discours stériles (2)

En 2009, le thème de la journée mondiale de l’enseignant était « Pour bâtir l’avenir, investissons dans les enseignant(e)s maintenant. » Une tentative d’analyse nous a conduits à constater que rien de concret allant dans le sens de l’amélioration des conditions de travail de ces derniers n’a été fait jusqu’ici. Des investissements, s’il y en a eu, n’ont certainement pas été au profit des enseignants qui continuent de travailler dans des classes surpeuplées tout en manquant cruellement d’outils pédagogiques. Une année est passée, on a tout oublié. Nous sommes donc en 2010.

Lire la suite de « 05 octobre, journée mondiale des discours stériles (2) »

Avenida Brasil, telenovela très prisée au Cameroun - Crédit photo: blog.playtv.fr

Silence ! Je regarde « ma » série…

Il fut une époque – non encore révolue – où, à partir d’une certaine heure, la vie s’arrêtait dans toutes les villes de notre pays (du moins, dans les endroits qui étaient alimentés en électricité). Grands et petits, femmes, enfants et parfois hommes, tous étaient scotchés devant leur petit écran, captivés par ces feuilletons originaires pour la plupart des pays latino-américains. Au Cameroun, on en a vu des centaines sur notre bonne vieille CRTV (Cameroon Radio and Television), du temps où elle avait encore le monopole : IsauraMarina, Terra Nostra, Marimar, Muñeca brava, etc. Lire la suite de « Silence ! Je regarde « ma » série… »

Défilé des enseignants - Crédit photo: stooffyenafrique.blogspot.com

05 octobre, journée mondiale des discours stériles (1)

Quelqu’un m’a dit une fois, « Quand on accorde une journée à un groupe de personnes, ça signifie que ces gens-là ont des problèmes ». J’ai ri. Mais il n’avait pas tort. En y réfléchissant bien, on se rend compte que ce n’est pas faux. Tenez, les femmes ont des problèmes, elles ont le 08 mars – on en parlera très bientôt dans ce blog ; les enfants africains ont des problèmes, ils ont leur journée internationale le 16 juin ; les personnes âgées ont des problèmes, elles ont leur journée internationale le 1er octobre ; étant donné que les enseignant ont une journée à eux consacrée (le 05 octobre), il semble évident qu’eux aussi, on leurs problèmes.

Lire la suite de « 05 octobre, journée mondiale des discours stériles (1) »

Les religions au Cameroun : laquelle faut-il adopter ?

Beaucoup de gens autour de moi sursautent d’étonnement chaque fois qu’ils m’entendent dire que la dernière fois que j’ai mis pied dans une église, je ne devais pas avoir plus de 8 ans – j’en ai 30 aujourd’hui. Et ça me vaut d’être traité de mécréant, d’athée, d’âme en perdition, et j’en passe. Et à chaque fois, je leur sers une réponse du genre, « je ne me sens pas concerné par ce qui se dit ou se fait à l’église. Ce sont des réalités étrangères à mon environnement. Que vais-je aller y faire ? » Lire la suite de « Les religions au Cameroun : laquelle faut-il adopter ? »

Retour aux sources - Crédit photo: www.survivalfrance.org

« Retourner aux sources », qu’est-ce que ça veut dire?

Au Cameroun, comme dans plusieurs autres pays africains, la tendance est au blanchiment de la peau, à l’utilisation de mèches, greffes et autres rajouts. Mais de plus en plus, on entend s’élever des voix appelant au retour aux sources, à l’abandon des cultures importées. Face aux différentes mises en applications de ce mot d’ordre, on a envie de se demander, « retourner aux sources, c’est faire quoi, exactement? » Lire la suite de « « Retourner aux sources », qu’est-ce que ça veut dire? »

L'Europe, vue par les USA - Crédit photo: http://www.urbamedia.com

Dis-moi comment tu t’appelles, et je te dirai comment tu es

Au Cameroun, quand on demande à quelqu’un « Comment tu t’appelles ? », la plupart du temps, la personne donne son prénom. Pour ne pas révéler sa région d’origine, son ethnie. Seulement, la question qui suit parfois c’est « tu es même d’où ? » Certains, en effet, rechignent à identifier leurs ethnies ou bien leurs régions d’origine. Car, immédiatement, ça leur colle une étiquette. Oui, chez nous au Mboa, point besoin de te connaitre pour dresser ton portrait moral ; ton nom suffit largement. Lire la suite de « Dis-moi comment tu t’appelles, et je te dirai comment tu es »

Noire ou blanche? - Crédit photo: blingcool.blogspot.com

Au Cameroun, on est blanc ou on est noir

Si vous venez au Cameroun, ne soyez pas étonnés d’entendre dire à quelqu’un : « Tu vis comme un Blanc, hein. Tu manges trois fois par jour ! » pour dire que la personne a une vie de rêve – ici, c’est parfois un repas par jour dans certaines familles. Ou alors « Toi, tu es un vrai Blanc. Tu ne discutes pas toi les prix des articles avant de les acheter, hein. » Je précise en passant qu’il ne s’agit pas de la couleur, mais bien de la race blanche. Pour certains d’entre nous, le blanc c’est la perfection, l’exemple à suivre, la destination à atteindre. Lire la suite de « Au Cameroun, on est blanc ou on est noir »

L'immeuble de la mort affiche fière allure - Crédit photo: camnews24.com

Cameroun: des raisons d’espérer

Situé en Afrique centrale, le Cameroun est un pays aux potentialités inexplorées, aux hommes intelligents et, espérons-le, à l’avenir prospère. On l’espère, car depuis plusieurs décennies, tout va de travers. Ce billet n’a pas pour but de critiquer ou bien de dénoncer – j’aurai le temps d’en écrire suffisamment. Au contraire, je veux me convaincre que tout n’est pas perdu. Je veux me donner la force d’espérer que tout ira mieux dans un futur très proche, je veux, enfin, rêver d’un Cameroun qui redonne espoir, d’un Cameroun indomptable. Lire la suite de « Cameroun: des raisons d’espérer »

Mariage traditionnel - Crédit photo : kongossa.mondoblog.org

Le mariage traditionnel au Cameroun, un véritable parcours du combattant

Quand une amie m’a appelé pour m’annoncer qu’elle se mariait ce weekend, je n’ai pu m’empêcher de lui adresser mes félicitations. Mais surtout, j’ai félicité son mari – que je ne connais pas encore. Au Cameroun, pour se marier, il faut être courageux, car ici chez nous, c’est un vrai challenge, que d’épouser une demoiselle. Lire la suite de « Le mariage traditionnel au Cameroun, un véritable parcours du combattant »

Les ordinateurs portables, bientôt obsolètes?

Ce matin, alors que j’essayais de créer une page Contact dans ce blog, je me suis rendu compte que je ne savais pas quelle était l’URL de certains de mes comptes sur certains réseaux sociaux. Étonnant, non ? Pourtant, c’est vrai. La raison, cependant, est très simple : toutes mes interactions sur le net, ou presque, je les fais de mon Smartphone et la plupart du temps en utilisant des applications mobiles  Lire la suite de « Les ordinateurs portables, bientôt obsolètes? »

Logo de Boko Haram - Crédit photo: fr.wikipedia.org

Et si Abubakar Shekau était mort ?

En début de semaine,  on annonçait à qui voulait l’entendre que le chef de la secte islamique Boko Haram, Abubakar Shekau, avait été tué dans une attaque de l’armée nigériane ou camerounaise selon les versions. Certains, d’ailleurs, se sont empressés d’adresser leurs félicitations au président camerounais pour avoir vaincu Boko Haram. Lire la suite de « Et si Abubakar Shekau était mort ? »

Sécurité ou confort ? Un choix difficile à faire au Cameroun

Hier matin, j’ai revu un ami, un pote de très, très longue date, mais que j’avais perdu de vue depuis plus de 10 ans – 14 ans, pour être précis. Nous avons renoué contact grâce aux réseaux sociaux, et l’occasion s’étant présentée, nous nous sommes retrouvés pour bavarder un peu. Joyeuses retrouvailles, mais un peu frustrantes aussi, je dois l’avouer. Lire la suite de « Sécurité ou confort ? Un choix difficile à faire au Cameroun »

Ma salle de classe, comme si vous y étiez

Bienvenue au cours d’anglais dispensé aux élèves francophones

Un enseignant en classe - Crédit photo: www.rfi.fr
Un enseignant en classe – Crédit photo: www.rfi.fr

Le métier d’enseignant est parmi les plus critiqués au Cameroun, et c’est certainement le plus dénigré aussi. Un ami m’a un jour dit, « Vous vous plaignez même pourquoi, vous les enseignants ? Votre travail là est très facile. Il suffit seulement d’aller en classe et de bavarder pendant une ou deux heures avec les élèves. C’est difficile ? Et en plus, vous avez trois mois de vacances chaque année. Votre salaire là est même trop élevé, hein. On vous paye pour rien. » Je me suis abstenu d’argumenter, regrettant de ne pouvoir l’emmener dans l’une de mes classes pendant quelques heures, pour qu’il goûte un peu à la facilité qu’il venait de décrire.

Aujourd’hui, c’est décidé : je vous emmène avec moi en classe, pour que vous puissiez découvrir mon univers, et faire l’expérience de l’enseignement. Lire la suite de « Ma salle de classe, comme si vous y étiez »

Soyons réalistes, la colonisation n’a jamais pris fin

Au service du colon, même 50 ans après son départ - Crédit photo: www.cobelco.info
Au service du colon, même 50 ans après son départ – Crédit photo: www.cobelco.info

Chaque fois que j’entends un de mes compatriotes dire haut et fort « La France essaie de recoloniser l’Afrique. Elle crée des conflits, pour ensuite revenir installer son armée et piller nos ressources », je souris. Ironiquement. Oui, je me moque, parce que quand je les entends dire “recoloniser”, ça implique qu’il y a eu une première colonisation, et qu’elle s’est achevée. C’est ce qui me fait sourire en me disant intérieurement que ce compatriote, s’il observait bien autour de lui, comprendrait que la colonisation commencée au XIXème siècle ne s’est jamais achevée. Voici quelques éléments pour étayer mon opinion. Lire la suite de « Soyons réalistes, la colonisation n’a jamais pris fin »